2 minutes pour se (re)mettre en cohérence

Classé dans : outil | 0

En plus d’une respiration suivant un rythme régulier et harmonieux, se concentrer consciemment sur les sensations physiques ou sur une partie du corps est également réputé pour calmer l’esprit et détourner l’attention du flot d’émotions, de pensées et de soucis du moment. Plusieurs méthodes de respiration, ayant capté l’intérêt de scientifiques et chercheurs ces derniers temps, abondent dans le même sens et favorisent un état de présence à soi et de sérénité. Ce qui suit est la description de deux de ces méthodes que vous pourrez utiliser selon vos besoins et vos contraintes.

 

Dans les deux cas, notre expérience sur le terrain montre que deux minutes de respiration à rythme régulier et calme suffisent pour rétablir la cohérence du rythme cardiaque, facilitant le fait d’entrer dans un état de flux et le de s’y maintenir.

 

Exercice 1 : Respirez à travers le ventre

Ce premier exercice de respiration abdominale se concentre sur le ventre et permet de complètement remplir les poumons avec de l’oxygène, en particulier les lobes inférieurs où la circulation sanguine est intense et les échanges gazeux plus efficaces. Cette technique est pensée pour stimuler le ventre et les tripes afin de sécréter et libérer la sérotonine qui est considérée comme « l’hormone du bonheur ».

 

Cet exercice peut se faire à n’importe quel moment et est particulièrement conseillé pour commencer votre journée avec énergie et pour promouvoir un bon sommeil en fin de soirée. Vous pouvez également l’effectuer debout, assis, ou couché, du moment que vous ressentez de la stabilité à travers votre posture :

  • Concentrez-vous sur votre respiration en particulier sur les sensations au niveau de votre ventre ;
  • Donnez à votre respiration un rythme régulier et harmonieux en poussant autant d’air que possible vers votre ventre à l’inspiration ;
  • Aidez-vous de votre main sur votre ventre si besoin, sentant qu’il gonfle à l’inspiration et se dégonfle à l’expiration ;
  • Favorisez une expiration non forcée et plus longue que l’inspiration, permettant aux poumons de se vider complètement et aux muscles de se détendre ;
  • Poursuivez cet exercice pendant minimum deux minutes à chaque fois.

 

Grâce à une pratique consciente et rythmique, la respiration abdominale est réputée pour réguler le système nerveux autonome, freinant le système orthosympathique et sollicitant à la place le système parasympathique responsable des fonctions de repos et de récupération telles que la digestion et l’immunité. Si vous déjà observé un bébé respirer, vous comprendrez que ce type de respiration est considéré comme naturel par le corps. Au-delà de l’aspect scientifique et physiologique, cette technique semble également très appréciée par différentes pratiques spirituelles depuis des siècles.

 

Exercice 2 : Respirez à travers le cœur

Cet autre type de respiration exercice met l’accent sur le cœur. Si les effets sont semblables à une respiration abdominale, la différence réside ici dans l’exploitation de la variabilité de la fréquence cardiaque et du champ électromagnétique créé par le cœur pour atteindre une respiration cohérente. Cette technique met l’accent sur la synchronisation du cycle cardiaque avec les cycles de respiration afin d’atteindre une VRC cohérente et stable (par opposition à une VRC chaotique).

 

Le domaine médical s’est intéressé à la VRC pour une période plus longue, et des découvertes récentes permettent de faire la lumière sur certains de ses aspects principalement en relation avec le fonctionnement du cerveau (en lien avec une pensée lucide et claire), mais aussi avec les niveaux d’énergie et la santé en général. En fait, selon certaines études, la VRC est un marqueur du vieillissement biologique et une VRC très chaotique ou anormalement basse pourrait être un indicateur de soucis de santé et/ou du risque d’une mortalité prématurée, de quoi être plus attentif à l’exercice qui suit !

  • Concentrez-vous sur votre respiration en particulier sur les sensations au niveau de votre poitrine et sur les battements de votre cœur (aidez-vous de votre main sur votre cœur  si besoin) ;
  • Donnez à votre respiration un rythme régulier et harmonieux en remplissant vos poumons d’air à l’inspiration et en marquant une petite pause avant l’expiration ;
  • Concentrez-vous sur une émotion ou sensation agréable et amplifiez-la ;
  • Visualisez votre cœur en train de se nourrir d’air et de pomper de l’énergie à travers votre corps ;
  • Poursuivez cet exercice pendant minimum deux minutes à chaque fois.

 

Ici encore une respiration rythmique et harmonieuse est la clé. Grâce à une VRC cohérente et au puissant champ électromagnétique du cœur, cette technique est également réputée influencer les fonctions de tous les autres systèmes du corps en les synchronisant et en alignant leur performance. Mettre l’accent sur le cœur, est censé inhiber les sécrétions de cortisol du système sympathique et susciter d’agréables émotions à travers la sécrétion d’ocytocine, « l’hormone de l’attachement ». Le cœur n’est-il pas une métaphore universelle des émotions agréables de paix et d’amour ? Pas étonnant non plus que le cœur soit considéré par plusieurs civilisations et cultures comme une source de sagesse et d’intelligence lorsqu’on sait que cet organe possède son propre système nerveux intrinsèque à l’instar du cerveau !

 

Pour conclure…

Si deux minutes de respiration consciente et rythmique suffisent pour rétablir un état de cohérence, une pratique régulière demeure essentielle pour le rendre automatique.

Alors, qu’attendez-vous pour vous y mettre ? Avec le temps, n’hésitez pas à varier les exercices et trouver la formule qui vous convient ;-)

 

Vous voulez en savoir plus sur les effets de la respiration et la cohérence sur vous en tant qu’individu mais aussi sur vos groupes au travail ?